Des tarifs de distribution en baisse pour 2017, sous contrôle pour la suite
  • Nouvelles

Des tarifs de distribution en baisse pour 2017, sous contrôle pour la suite

Comme l’a annoncé Brugel, le régulateur bruxellois pour l’énergie, les tarifs de distribution de gaz et d’électricité sont modifiés. Avec ce changement, convenu avec Sibelga, la facture d’énergie diminue l’année prochaine et des tarifs stables sont garantis à plus long terme.

De nouveaux tarifs de distribution seront d’application le premier janvier prochain. Grâce à eux, un ménage bruxellois moyen fera une économie annuelle d’environ 30 euros par rapport à ce qui était prévu au départ.

Pourquoi ce changement maintenant ?

On peut en effet se le demander, puisque les tarifs 2015-2019 de Sibelga avaient déjà été approuvés par Brugel (pour 2015, ils étaient d’ailleurs déjà légèrement en baisse par rapport à la période tarifaire précédente). 

À la demande de Brugel, Sibelga a formulé des propositions pour utiliser au mieux les « soldes tarifaires », c’est-à-dire la différence entre les coûts qui avaient été budgétés (et répercutés dans les tarifs) et les coûts réels. Ces propositions ont été validées par Brugel. Sibelga a alors ajusté les tarifs pour la fin de la période en cours, c’est-à-dire de 2017 à 2019. 

Le régulateur a choisi une méthode qui permet notamment d’utiliser les soldes de deux manières :

  • pour couvrir les coûts liés à des projets importants pour le futur comme la conversion du gaz pauvre au gaz riche ou le smart metering. 
  • pour couvrir certains coûts de financement de capitaux-pensions. Grâce à cela, les tarifs baissent dès 2017 et de manière structurelle.

Des perspectives rassurantes à Bruxelles

Cette baisse et cette garantie pour l’avenir sont des bonnes nouvelles pour les consommateurs bruxellois ! Surtout quand on sait que la tendance est à la hausse dans les deux autres régions du pays.

Elles ont été rendues possibles grâce à la bonne gestion et au sens des responsabilités de Sibelga.