Votre installation de production décentralisée doit répondre à un certain nombre de règlementations et exigences techniques.  Ces informations sont importantes pour votre installateur !

Important : Lorsque nous parlons de la puissance de votre installation, nous prenons en compte la puissance cumulée de vos onduleurs (AC).  Ceci est exprimé en kVA. 

Exigences et règlementations techniques

Règlementations

 Guides pratiques

Chaque installation doit avoir au minimum :

Les 3 seuils de puissance à prendre en compte

Il y a trois seuils important à prendre en compte qui ont une influence importante.

INSTALLATION INFÉRIEURE OU ÉGALE À 5 KVA

Si la puissance de votre installation de production est inférieure ou égale à 5 kVA, vous pouvez bénéficier partiellement du principe de compensation.

Le prrincipe de compensation équivaut aux compteurs qui tournent à l’envers dans les autres régions.

En effet, la consommation annuelle prise en compte par votre fournisseur d’énergie pour la facturation est alors déterminée par la différence entre la consommation prélevée au réseau et l’énergie réinjectée sur le réseau. Cette différence ne peut être négative (ramenée à 0 si c’est le cas).  Votre installation ne possède, par défaut, qu’un seul code EAN.

Attention ! Depuis le 1er janvier 2020, le principe de la compensation est uniquement d’application sur la partie « énergie » de votre facture.  Elle n'est plus valable sur la partie « coûts de résau ».

Cette adaptation est une décision de BRUGEL , le régulateur pour l'énergie à Bruxelles.
(Pour en savoir plus sur l'impact de ce changement, cliquez ici).

Installation supérieure à 5 kVA

Si la puissance de votre installation de production est supérieure à 5 kVA, vous ne pouvez pas bénéficier du système de compensation. L’énergie prélevée sur le réseau vous est donc entièrement facturée par votre fournisseur d'énergie.

Par contre, à condition de conclure un contrat ad hoc, vous pouvez revendre l’énergie que vous injectez dans le réseau au fournisseur de votre choix.

Dans ce cas, votre installation possède deux codes EANs, l’un pour le prélèvement, l’autre pour l’injection.

Installation de plus de 30 kVA 

Tout comme une installation supérieure à 5 kVA, vous ne bénéficiez pas du système de compensation, mais vous pouvez revendre l'énergie que vous injectez dans le réseau.

Un relais de découplage est obligatoire !

Dès que vous dépassez une puissance de 30 kVA (total cumulé de la puissance (AC) de vos onduleurs), votre installation doit également être munie d’un relais de découplage agréé.

Ce relais permet de découpler automatiquement votre installation du réseau en cas de perturbations et ainsi de protéger votre installation et le réseau de distribution.

Il doit être paramétré chez Sibelga.

Comment faire paramétrer votre relais par Sibelga?

  1. Placez votre relais dans un boîte en carton 
  2. Remplissez et joignez le formulaire pour relais dans la boîte d'envoi. Vous auriez dû recevoir ce formulaire ensemble avec notre offre.
  3. Envoyez nous le relais ou déposez le à l'adresse suivante :
    Sibelga – Service Postes de fourniture (relais)
    Quai des Usines 16
    1000 Bruxelles

Dès qu’il sera paramétré, vous pourrez venir le chercher, ou nous vous l’enverrons par la poste.
Enfin, il devra encore être testé sur place, chez vous, par un de nos techniciens. Prenez rendez-vous ici.