De nombreux bruxellois décident chaque année de devenir leur propre producteur d’électricité. Vous désirez également vous lancer dans ce projet ? Félicitations !

Mais que faut-il faire exactement pour installer des panneaux solaires ou une cogen ? Quels documents faut-il ? Toutes les réponses dans cette rubrique.

  1. Nouvelle installation : les étapes à suivre
  2. Exigences techniques et seuils de puissance
  3. Je produis, et maintenant ?

En clair, ça ressemble à quoi une installation ?

Chaque élément de l'installation est détaillé en dessous de l'image.

Infographie Production Verte - Greenmeter

1. Panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques convertissent la lumière en électricité (tout sur les PV dans notre dossier Energuide).

2. Onduleur

Dans le cas d’une installation photovoltaïque, l’onduleur convertit le courant continu en courant alternatif compatible avec le réseau. Les onduleurs sont soumis à des règles strictes afin de garantir la compatibilité de votre installation avec le réseau.

Vous trouverez la liste des onduleurs agréés (C10/26) sur le site de Synergrid.

R. Relais de découplage

Uniquement pour les installations d’une puissance supérieure à 10 kW.

Le relais de découplage est une protection pour votre installation et le réseau. Il permet de déconnecter votre installation de production décentralisée du réseau en cas de problème.

La liste du matériel reconnu par Synergrid (C10/11 - C10/21 - C10/23 et annexes) est disponible sur leur site.

3. Compteur vert

Le compteur vert est un compteur supplémentaire qui mesure l’électricité totale produite par votre installation de production.

Il est fourni et installé par l’installateur et doit être conforme au code de comptage de Brugel. Veillez à ce que votre compteur vert soit MID conforme !

Communiquez trimestriellement vos index verts sur extranet.brugel.be.

4. Tableau de distribution

C’est ici que l’électricité produite par les panneaux est injectée dans le réseau de la maison.
Pour en savoir plus, lisez notre article sur Energuide : De quoi se compose mon installation électrique ?

5. Compteur bidirectionnel

À Bruxelles, la loi précise qu’un compteur ne peut pas tourner à l’envers. Les installations d’autoproduction nécessitent donc un compteur bidirectionnel, également appelé compteur A+ A-, pour mesurer séparément l’énergie prélevée au réseau et les éventuels excédents réinjectés.

Sibelga remplace votre compteur actuel par un compteur bidirectionnel. Demandez votre offre ici.

6. Réseau électrique urbain

En ville, les installations photovoltaïques ne fonctionnent pas comme des îlots indépendants. Leur complément naturel est le réseau de distribution qui fournit l’appoint d’énergie en cas de besoin ou récupère l’excès de votre production. C'est quoi un réseau électrique intelligent ?