5 bons gestes en cas d’odeur de gaz suspecte
  • Article

5 bons gestes en cas d’odeur de gaz suspecte

Le gaz naturel en lui-même est inodore. Cependant, on y ajoute toujours un aromatisant par mesure de sécurité, ce qui permet de détecter à l’odorat une fuite de gaz. Découvrez les 5 bons gestes à mettre en œuvre en cas d’odeur de gaz suspecte.

1. Ouvrez toutes les portes et les fenêtres

Plus léger que l’air, le gaz naturel se dissipe et disparaît rapidement. 

2. Ne produisez pas d’étincelles ou de flamme

N’utilisez pas d’interrupteur électrique : éclairage, sonnette, etc. Ne brûlez pas d’allumette, n’allumez pas de bougie et, surtout, ne fumez pas à l’intérieur !

3. Fermez la vanne du compteur à gaz naturel

Uniquement si vous pouvez le faire sans allumer la lumière.

4. N’utilisez ni votre GSM ni votre téléphone fixe dans votre logement

Sortez pour appeler :

  • Sibelga, si vous habitez à Bruxelles, au 0800 19 400
  • Ores, si vous habitez en Wallonie, au 0800 87 087
  • Eandis, si vous habitez en Flandre, au 0800 65 065
  • Infrax, si vous habitez en Flandre, au 0800 60 888

Ces numéros gratuits sont joignables 24h/24 et 7 jours/7.

5. Restez à l’extérieur et gardez votre calme 

Si vous respectez les mesures décrites ci-dessus, les risques d’inflammation sont limités . Il faut en effet une concentration entre 5 et 15% de gaz naturel ainsi qu’une température très élevée ou une étincelle pour qu’une combustion se produise. Le gaz naturel n’est par ailleurs pas toxique. 

Curieux de savoir comment se passe une intervention en cas de fuite de gaz ? Regardez la vidéo ci-dessous :