Du sport sur le chemin du boulot
  • Article

Du sport sur le chemin du boulot

Régulièrement, notre collègue Claudia Stalder chausse ses baskets pour parcourir en courant les 12 kilomètres qui séparent son domicile des bâtiments de Sibelga situés Quai des Usines. Un choix facilité par l’infrastructure mise en place par Sibelga pour les sportifs. Portrait d’une collaboratrice qui a de l’énergie à revendre.  

Mobilité - Claudia

Bonjour Claudia !  Il paraît que tu viens au boulot en courant… 

En fait, je viens soit en vélo, soit en courant. Il m’arrive de venir à vélo le matin et de courir pour rentrer chez moi. Le lendemain, c’est l’inverse : je cours au matin et je rentre à vélo.

Et tu fais ça tous les jours ? Même s’il pleut ?

La météo ne m’importe pas vraiment. Sauf en hiver, lorsque les chemins sont glissants. Dans ce cas-là, mon compagnon me dépose au boulot et je rentre en tram ou en bus.

Combien de temps cela te prend-il en courant ?

En courant, de porte à porte, cela me prend environ une heure pour parcourir les 12 kilomètres… Mais tout dépend de mes jambes évidemment (rires).

Pourquoi as-tu choisi d’organiser tes trajets de cette façon ?

J’essaie de faire du sport tous les jours et, comme j’aime courir et que je n’habite pas trop loin du bureau, j’ai décidé de m’organiser comme ça. De cette manière, je pratique mon hobby sans que cela me prenne trop de temps.

L’avantage, c’est que je ne suis jamais coincée dans les files, je ne dois pas me presser pour être à temps à un arrêt de bus et, quand j’arrive au bureau, je me sens bien et détendue.

Tu fais ça depuis longtemps ?

Cela doit faire environ 13 ans ! Au départ, c’était plus compliqué parce qu’il n’y avait pas de vestiaires pour les femmes…

Alors qu’aujourd’hui, c’est différent !

Oui, tout à fait ! Il y a des douches et des vestiaires avec de l’espace en suffisance et même de la place pour stocker des vêtements sur le site de Sibelga.

Mobilité - Claudia

Justement, comment t’organises-tu pour cela ?

Quand je viens à vélo, j’emporte des vêtements pour quelques jours. Et les jours où mon compagnon me dépose au boulot, j’en profite aussi pour prendre quelques tenues de rechange. 

Recommanderais-tu à d’autres collègues de suivre ton exemple ?

Pour les gens qui aiment courir comme moi, c’est l’idéal. Mais tout dépend du trajet que vous devez parcourir. J’ai la chance de pouvoir profiter de chemins et pistes cyclables entre mon domicile et le bureau mais j’imagine que ça n’est pas le cas de tout le monde.

Vous êtes sportif/sportive et rêveriez de pouvoir vous dépenser pour venir au boulot ou sur le temps de midi ? Découvrez nos offres d’emploi !

Mobilité - Claudia