Premier coup de pelle dans l’Îlot sacré
  • Nouvelles

Premier coup de pelle dans l’Îlot sacré

Sous l’impulsion de la Ville de Bruxelles, Sibelga entame dès cette semaine un chantier hors du commun dans le quartier de l’Îlot sacré, en plein centre historique de la capitale.

Lui donner une autre vie est une priorité pour la Ville, qui s’attaque à sa rénovation en profondeur. De nouvelles habitations y feront ainsi leur apparition au cours de cette année.

Sibelga en profitera donc pour renouveler ses installations électriques.

L'histoire

Profondement rénové, fin des années 1960, le quartier est alimenté en électricité par un réseau indépendant, la Société d’Électricité des Galeries Saint-Hubert, racheté en l’état par Sibelga en 2005. Un réseau, aérien par endroits, qui apparaît d’emblée désordonné avec des branchements atypiques et qui ne correspond plus à nos standards actuels.

Des nouveaux câbles, branchements, éclairage et de la fibre optique

Dans le cadre de cette rénovation, nous poserons donc concrètement :

  • 5 km de câbles électriques basse tension
  • 200 mètres de câbles électriques haute tension
  • 1,5 km de fibre optique

En plus, nous renouvellerons 150 branchements et remplacerons certaines installations d’éclairage public.

Des rues très étroites

« Au départ, ce projet a tout d’un chantier classique. Ce sont les conditions d’accès qui seront compliquées », explique Joao Duarte Dos Santos, notre contremaître en charge.

Ilot Sacré

Cela va sans dire que les règles habituelles vont devoir être un peu adaptées. Ici, la rue la plus large fait 3,50 mètres ! Un mouchoir de poche… Il est donc impossible d’utiliser des camions et les engins de terrassement habituels. Tout devra se faire avec du matériel adapté

Un chantier phasé

Par ailleurs, l’exécution des travaux a été découpée en phases de telle sorte que les travaux soient limités à une rue ou tronçon de rue. Les commerces et restaurants doivent en effet continuer à mener leurs activités et l’accès aux véhicules d’urgences doit toujours pouvoir être garanti.

Envie de suivre son évolution pas à pas ? Rendez-vous sur ilotsacre.bruxelles.be