SolarClick : plus de 3 000 m2 de panneaux photovoltaïques installés cet été !
  • Article

SolarClick : plus de 3 000 m2 de panneaux photovoltaïques installés cet été !

Alors que nous étions nombreux à profiter d’une pause estivale bien méritée, plus de 3 000 m2 de panneaux photovoltaïques étaient installés sur les toits de bâtiments publics bruxellois, sous la supervision de Sibelga.

Ces chantiers sont réalisés dans le cadre du programme SolarClick, initié par la Région bruxelloise. Objectif ? Équiper 150 bâtiments publics bruxellois de panneaux photovoltaïques d’ici fin 2020. Une opération qui permettra de réduire les émissions CO2 à Bruxelles de 4 500 tonnes/an

5 bâtiments scolaires

« On profite de l’été pour réaliser les chantiers qui concernent les établissements scolaires. On évite ainsi de perturber le fonctionnement des cours aux périodes critiques des examens ou de la rentrée », explique Yassine Bousata, qui assure le suivi des projets photovoltaïques chez Sibelga.

Ainsi, l’Athénée communale des Pagodes (Neder-over-Hembeek), l’école Nos Bambins (Ganshoren), l’école Goede Lucht (Anderlecht), l’école Les Tournesols (Saint-Josse-ten-Noode) et le Centre scolaire Les Marronniers (Auderghem) entameront l’année scolaire avec une nouvelle énergie. 

Mais aussi…

« 1 310 m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés sur la toiture de la résidence Les Églantines à Neder-over-Hembeek. Ce chantier nous a pris environ 2 semaines, ce qui est assez rapide pour une telle puissance. Nous avons d’ailleurs reçu les félicitations du client pour l’exécution et de l’organisation du projet. »

Autre chantier réalisé : les bureaux du Fonds du Logement, à Ixelles. « Ce chantier était plus complexe au niveau de la manutention. Le bâtiment est situé dans une rue à sens unique, il est très haut et il y avait plusieurs obstacles à franchir. À cela s’ajoutaient des contraintes dues à la présence du dépôt de livraison d’un supermarché et de quelques ateliers d’indépendants », commente Yassine Bousata.

Enfin, la piscine Triton, à Evere, a également été équipée cet été.

SolarClick été

La chaleur, un obstacle ?

Les vagues de chaleur que nous avons connues cet été n’ont pas facilité le travail des équipes : « Les toitures en zinc ou avec des matériaux réfléchissants peuvent devenir brûlantes dans ces conditions. Les travaux ont dû être interrompus certains jours. »

Malgré tout, les conditions météorologiques n’ont pas entraîné de retard dans le planning : « Notre rôle, en tant que coordinateurs de projet, est de s’assurer que l’on boucle les travaux à temps, malgré les conditions. On peut par exemple faire appel à plus de main d’œuvre pour rattraper les retards encourus. Au final, nous devons nous adapter aux conditions météo quelle que soit la saison », conclut Yassine Bousata.

En conclusion, c’était un bel été pour le projet SolarClick ! Rendez-vous prochainement pour un nouveau point sur le projet.

 Avec le soutien de BXL-environnement