Un pas de plus dans le déploiement du réseau de fibre optique de Sibelga
  • Nouvelles

Un pas de plus dans le déploiement du réseau de fibre optique de Sibelga

Un chantier pas comme les autres se déroulait ce vendredi 18 septembre sur notre site du quai des Usines : le soufflage de fibre optique au départ du dispatching de Sibelga. Explications en images.

Vous avez dit fibre optique ?

La fibre optique, pour rappel, c’est un fil de verre ou de plastique, entouré d’une paroi réfléchissante. Malgré son extrême finesse (l’épaisseur d’un quart de cheveu à peine !), elle permet de transporter un très haut débit d’informations à la vitesse de la lumière.

En 2013, Sibelga a pris la décision d’investir dans son propre réseau de fibre optique. Ainsi, en cas de panne majeure ou de black-out, Sibelga pourra continuer à télécommander et télécontrôler les postes d’électricité et stations d’achats de gaz, même si les réseaux de télécommunication classiques ne fonctionnent plus.

En pratique

En tout, pas moins de 182 km de fibre optique seront déployés entre une centaine de postes et le dispatching de Sibelga. Pour constituer ce nouveau réseau, Sibelga procède de différentes manières :

  • le tirage de fibres dans d’anciennes conduites en fonte ou en acier
  • l’utilisation de fibre optique faisant partie du réseau Irisnet, dans le cadre d’un partenariat établit avec la région de Bruxelles-capitale
  • et, là où c’est nécessaire car il n’y a pas d’autre solution, la pose de fibre optique dans des tranchées ouvertes lors de chantiers

En images

Mais avant que ce déploiement ne soit une réalité, différents tests doivent être réalisés. Il s’agit notamment de vérifier que le matériel installé est utilisable et que la technique de soufflage est au point.

Ce vendredi, on a donc installé un « premier morceau » du futur réseau de fibre optique qui permettra de tester la communication entre le dispatching de Sibelga situé quai des Usines et 4 postes.

Un appareil équipé d’un compresseur permet de souffler des microtubes dans une gaine dans lesquels on souffle ensuite la fibre optique proprement dite.

La fibre, qui se trouve à l’intérieur d’un câble, est soufflée avec un mélange d’eau et d’huile qui permet d’éviter qu’elle ne se coince.

Glasvezel: mengsel water en olie

Le soufflage en lui-même. La fibre parcourt pas moins de 40 mètres par minute !

Direction le dispatching où on retrouve le câble. 

Glasvezel > einde

Prochaines étapes

Si ces premiers tests sont concluants, le déploiement en tant que tel du réseau de fibre optique se déroulera à partir du 1er janvier 2016. A suivre, donc !