Hausse des prix de l’énergie : 114 pouvoirs publics à l’abri grâce à la centrale d’achat de Sibelga !
  • Nouvelles

Hausse des prix de l’énergie : 114 pouvoirs publics à l’abri grâce à la centrale d’achat de Sibelga !

Vous le savez certainement : depuis l’été, les prix de gros du gaz et de l’électricité s’envolent. C’est une mauvaise nouvelle pour les consommateurs qui disposent d’un contrat d’énergie à prix variable ou qui doivent le renouveler. En effet, le montant de leur facture d’énergie va certainement grimper. 

Les 114 pouvoirs publics (incluant les 19 communes bruxelloises) qui ont adhéré à la centrale d’achat de Sibelga pour 2022-2023 peuvent en tout cas dormir sur leurs deux oreilles. La hausse des prix de gros n’aura pas d’impact significatif sur leur facture. Comment ? Pourquoi ? On vous explique !

La centrale d’achat de Sibelga : un bon plan pour les pouvoirs publics

Avant de rentrer dans le vif du sujet, la centrale d’achat mérite bien une petite présentation ! Mise en place en 2015 et gérée par Sibelga, cette centrale réalise notamment des achats groupés de gaz et d’électricité au bénéfice des pouvoirs publics.

 L’intérêt d’y adhérer est double :

  • le pouvoir public allège sa charge administrative : Sibelga se charge d’organiser un marché public pour la fourniture de gaz et d’électricité des bâtiments qu’il gère (bâtiments administratifs, centres sportifs, écoles, commissariats…).
  • le pouvoir public bénéficie d’un prix de gaz et/ou d’électricité fixe sur toute l’année de fourniture.

La méthode des clics

En plus de ces avantages, la centrale d’achat de Sibelga permettra également à ses 114 adhérents pour la période 2022-2023 d’échapper à la flambée des prix.

Comment ? Grâce à une méthodologie particulière de fixation des prix. Lors de l’attribution du marché, 2 à 3 ans avant la fourniture effective, il est encore trop tôt pour déterminer quel sera le prix de l’énergie. Sibelga et les fournisseurs s’accordent donc non pas sur un tarif, mais sur une formule tarifaire. Cette formule comprend des éléments chiffrés, proposés par le fournisseur, et une inconnue « x », qui représente le prix de l'énergie.

La valeur du « x » est fixée après attribution du marché, selon une méthodologie que l’on appelle « système des clics ». Pour simplifier, Sibelga suit attentivement les cours du prix du gaz et de l'électricité sur le marché de gros. Lorsqu'elle estime que le prix est intéressant, elle réserve un pourcentage (5%, 10%, 15%) du volume du marché au prix du gros. C'est ce qu'on appelle un « clic ».  

achat-groupe-cours

Réduire le risque de payer le prix fort

Pourquoi procéder avec ce système de clics ? L’objectif est que le prix obtenu soit en dessous de la valeur moyenne du marché sur la période concernée. « La difficulté est qu’on ne peut pas connaître de façon précise l’évolution du marché. C’est donc a posteriori que l’on peut évaluer si l’on a placé les clics de façon optimale ou non. Mais le principe même de fixer le prix en plusieurs ‘clics’ étalés sur une longue période permet de lisser le risque et de sécuriser des prix aussi intéressants que possibles. Par ailleurs, nous nous réunissons chaque mois avec des experts pour définir et optimiser notre politique des clics », explique Stéphane Godfrind, responsable de la centrale d’achat chez Sibelga.

En l'occurrence, les clics pour fixer le tarif de l’année 2022 ont été bien placés. « En collaboration avec les équipes Achats et Finance ainsi que la direction, nous avons constitué la majeure partie des réserves avant l’envol des prix de cet été », se félicite Stéphane Godfrind. « Pour l’année 2023, environ deux tiers des clics ont déjà été réalisés. Nous attendons la descente des prix espérée au printemps 2022 pour finaliser. »

Bonne nouvelle donc pour les pouvoirs publics régionaux et communaux adhérents à la centrale d’achat !