NRClick : toujours plus d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics bruxellois !
  • Nouvelles

NRClick : toujours plus d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics bruxellois !

Les autorités communales et régionales font de gros efforts pour diminuer leur consommation d’énergie. En 2018, le programme NRClick a donné un coup de pouce à certaines d’entre elles, par exemple pour effectuer des travaux d’amélioration de leurs bâtiments. 

Réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre à Bruxelles d’ici 2025 : c’est la mission que s’est fixée la Région de Bruxelles-Capitale en matière de transition énergétique. 

Comment y parvenir ? Notamment en réduisant la consommation d’énergie des écoles, crèches, centres culturels, maisons de retraite, centres sportifs, bureaux des administrations régionales… bref, des bâtiments publics de la capitale. Tout ça, bien sûr, sans diminuer le confort des occupants. 

Le programme NRClick , coordonné par Sibelga avec Bruxelles Environnement, accompagne les pouvoirs publics pour atteindre une gestion encore plus efficace de l’énergie dans leurs bâtiments. Voici ce qu’il a permis de réaliser en 2018… et ce qu’il nous réserve en 2019.

Le chauffage en ligne de mire

En 2018, Sibelga a coordonné 14 chantiers dits « HVAC » dans 8 communes. « Dans la majorité des cas, nous avons travaillé sur le chauffage : mise à neuf de chaufferie, mise en place d’une nouvelle régulation ou rénovation des systèmes de production de chaleur, etc. C’est un poste qui permet de réaliser de belles économies», explique Stéphane Godfrind, responsable NRClick chez Sibelga.

À Ganshoren, pas moins de 3 bâtiments ont ainsi bénéficié d’une rénovation complète de la chaufferie : la crèche Baby Club, le centre culturel La Villa et la bibliothèque. Cédric Buggenhout, ingénieur travaux publics à Ganshoren : « Je tiens à remercier toute l’équipe NRClick et l’entrepreneur pour leur professionnalisme. Les trois chaufferies ont été réalisées dans un délai très court. Nous bénéficions maintenant d’installations performantes et pouvant être commandées à distance. »

En termes de CO2, les chantiers NRClick menés en 2018 vont permettre de réduire les émissions de 296 tonnes par an. « Mais il ne faut pas oublier qu’à côté des travaux réalisés avec notre équipe, de nombreux pouvoirs publics ont entrepris d’autres actions pour diminuer leur empreinte écologique » précise Stéphane Godfrind.  

Le bilan du programme NRClick ne s’arrêtera pas là : « Le rythme va s’accélérer cette année. Une trentaine de rénovations sont prévues à l’agenda », confirme Stéphane Godfrind. Citons par exemple l’espace Cadol à Koekelberg, les écoles Aurore et Van Asbroek à Jette ou encore la caserne du Siamu sur le site de l’UCL. 

Surveiller pour mieux consommer

Le programme NRClick ne consiste pas uniquement à réaliser des travaux. L’un de ses autres volets est la comptabilité énergétique des bâtiments, réalisée grâce à l’outil NRClick Scan. « Suivre ses consommations est indispensable pour identifier les améliorations possibles, mais aussi pour s’assurer de l’efficacité des travaux réalisés », commente Stéphane. 

Les données alimentant NRClick Scan proviennent soit des historiques de consommation, soit d’encodages manuels, soit encore de « dataloggers » placés sur les compteurs. Ces petits appareils envoient quotidiennement au système les informations qu’ils enregistrent. En 2018, une trentaine de sites ont été équipés d’un tel dispositif. Outre les bâtiments communaux, des bâtiments dépendant de pouvoirs publics régionaux comme le SIAMU ou Vivaqua pourront ainsi suivre précisément leurs consommations. 

À l’administration communale de Schaerbeek, on utilise déjà NRClick Scan : « Cela nous permet d’identifier les gros consommateurs d’énergie, les consommations anormales ou encore les fuites d’eau. Cela nous aide aussi à déterminer les consommations réelles, ce qui est particulièrement utile dans le cadre des certificats bâtiments publics annuels, ou encore pour affiner le budget d’énergie annuel », explique Frédéric Goffart, responsable énergie. Il pointe néanmoins également des points d’amélioration possibles, par exemple pour faciliter le rapatriement des informations de compteurs difficilement accessibles. 

Pérenniser les effets 

En plus des nouveaux chantiers prévus, l’équipe NRClick a d’autres projets en vue pour cette année : « Nous voulons améliorer encore l’efficacité de nos interventions en informant mieux les occupants sur les travaux réalisés et l’utilisation des nouvelles installations. Des flyers et des autocollants leur expliqueront par exemple comment utiliser au mieux les vannes des radiateurs ou qui contacter en cas de problème. »

Par ailleurs, un service de maintenance des installations sera également mis en place, de quoi pérenniser les effets de ces interventions. 

Voilà qui augure un tout bon bilan pour NRClick en 2019 !

Avec le soutien de BXL-environnement