Que veut faire Sibelga en matière de compteur intelligent ?
  • Article

Que veut faire Sibelga en matière de compteur intelligent ?

Sibelga ne veut pas se lancer avant 2023 dans un déploiement à grande échelle. Sa stratégie est d’avancer pas à pas et de tester encore différentes technologies et modalités pratiques lors des installations d'un nombre restreint de compteurs intelligents.

D’abord, le Smart ready !

Avant de passer au compteur smart « full options », nous les utiliserons sans leurs fonctionnalités de communication à distance. En soi, il s’agit du même compteur mais on ne pourra pas télécommander son ouverture/fermeture, on ne le relèvera pas automatiquement, etc. Sibelga s’assurera seulement de son bon fonctionnement à distance et entrera en contact avec lui pour la maintenance technique. Par contre, le client pourra se connecter directement au compteur pour bénéficier de toutes les données relatives à ses consommations.

Ce sont donc des compteurs Smart ready qui seront installés pour répondre à la directive européenne sur l’efficacité énergétique dans les nouvelles constructions ou en cas de rénovation profonde. Il s’agit d’environ 5.000 compteurs par an.

Les nouveaux autoproducteurs et propriétaires de bornes de recharge pour véhicules électriques se verront aussi dotés de compteurs Smart ready. On estime en placer environ 250 par an pour les autoproducteurs. Le nombre lié aux véhicules électriques est encore difficile à estimer à l’heure actuelle. Le remplacement des compteurs déjà installés auprès de ces deux catégories de consommateurs est également prévu au fil de l'eau jusqu'en 2023.

PLC ou 2G/4G, deux modes de communication à tester

Pour communiquer, les compteurs smart peuvent utiliser deux types de technologies différents. La 2G/4G comme le GSM, ou le PLC (Power Line Carrier). Cette dernière repose sur le réseau électrique. C’est grâce aux câbles qui vous alimentent que l’information est acheminée jusqu’au concentrateur 2G/4G d’une cabine haute tension.

La 2G/4G est indiquée dans le cadre d’un déploiement dispersé tandis que le PLC est plus approprié pour un déploiement géographique systématique.

Ces deux technologies seront testées. La 2G/4G dans le cadre des nouvelles constructions, rénovations profondes, autoproducteurs et véhicules électriques. Pour tester le PLC et les modalités pratiques d'un déploiement géographique, Sibelga fera de petits projets pilotes de quelques centaines de compteurs.

Et ensuite ?

Sibelga prévoit aussi de placer ces nouveaux compteurs dans le cadre du remplacement systématique des vieux compteurs déclassés notamment par le service "métrologie" du SPF Economie, en 2020, 2021, 2022 et 2023. Un déploiement plus large à raison de 40.000 compteurs par an n’est pas prévu avant fin 2023. D’ici là, beaucoup de paramètres pourront encore changer (coûts, technologies, besoins)…

Qu’est-ce qu’un compteur smart ?

Quels sont les avantages du compteur smart pour le client ?