Sibelga participe au plan lumière de la Ville de Bruxelles
  • Nouvelles

Sibelga participe au plan lumière de la Ville de Bruxelles

Le plan lumière de la Ville de Bruxelles entre dans sa 1ère phase de réalisation. Celle-ci concerne les quartiers du centre, le quartier nord-est et le quartier Bockstael. Des aménagements dans les autres quartiers suivront.

Qu’est-ce qu’un plan lumière ?

Le plan lumière contient des recommandations propres à l’éclairage public des voiries et espaces publics incluant la scénographie urbaine et des mises en lumière. Il exprime les résultats attendus en termes de teintes de lumière, de niveaux à atteindre, de type de luminaire à installer, de dispersion de la lumière et s’accompagne d’une planification, d’une estimation de l’investissement et d’un bilan énergétique. Il concerne dès lors des choix techniques, esthétiques, économiques et environnementaux. Il sert de fil conducteur pour les différents intervenants, parmi lesquels Sibelga.

Plus de sécurité et des économies d’énergie

Bénédicte Collard, Responsable en charge de l’Eclairage public chez Sibelga nous confie : « les concepteurs des plans lumières choisissent dans notre catalogue de mobilier d’éclairage public. Celui-ci comprend quatre-vingt familles d’appareils  d’éclairage.»

 « Comme la Ville de Bruxelles, de plus en plus de communes optent pour la mise au point d’un plan lumière. Au-delà des spécificités propres à chacune, plusieurs tendances émergent. Parmi elles, le recours de plus en plus régulier à la lumière blanche. En comparaison à la lumière jaune, celle-ci permet de mieux discerner les détails et les couleurs. Il assure une meilleure visibilité la nuit, ce qui garantit un plus grand sentiment de sécurité. Le placement des points lumineux plus bas constitue aussi un choix qui se répand.»

Sur ce point, Els Ampe, Échevine bruxelloise des Travaux publics précise encore : « Le plan lumière œuvre depuis plusieurs années déjà à ce que l’éclairage des voiries soit plus agréable, notamment en abaissant les armatures des luminaires. De plus nombreux points d’éclairages sont nécessaires, mais la puissance de chacun d’entre eux est réduite de 32%. La consommation générale peut ainsi être réduite de 5 à 10%. De cette manière, nous installons un éclairage plus agréable de la voirie, dont la lumière éclaire ce qu’elle doit viser : les trottoirs, les pistes cyclables et la voirie ».

Dès la fin du mois d’avril, Sibelga, gestionnaire de l’éclairage public sur les voiries communales des 19 communes, a progressivement assuré le remplacement des ampoules jaunes par des blanches dans le cadre de ses campagnes d’entretien préventif sur le territoire de la Ville de Bruxelles.

À noter : outre la totalité des coûts de l’éclairage public, Sibelga prend à sa charge environ 70% du coût des plans lumière communaux, en payant 70 cent par habitant aux communes.