Achats groupés d’énergie pour les pouvoir publics locaux
  • Article

Achats groupés d’énergie pour les pouvoir publics locaux

Les institutions publiques locales se sont associées et ont fait appel à l’expertise de Sibelga pour lancer, au 1er janvier 2015, une centrale de marché pour l’achat d’électricité verte et de gaz naturel.  

Acheter de l’énergie ensemble : un bon plan

Les achats groupés, cela existe déjà depuis plusieurs années pour les consommateurs et les entreprises. Le principe est simple : l’union fait la force. En se regroupant, les particuliers peuvent négocier de meilleurs tarifs auprès des fournisseurs d’énergie. 

Si ça fonctionne pour les consommateurs privés, pourquoi pas appliquer le même système aux pouvoirs publics ?

Pas si simple

Appliquer ce même principe aux pouvoirs publics locaux, c’est plus compliqué. Car une fois que l’on dépasse certains volumes de consommation, le prix ne diminue plus. Pour réaliser des économies à ces volumes, il faut une véritable expertise. C’est la raison pour laquelle les communes, les CPAS et les zones de police ont fait appel aux compétences de Sibelga pour créer une centrale de marché

Plutôt que de viser le prix le plus bas, la centrale cherche à obtenir les paramètres fixes les plus intéressants dans une formule tarifaire de référence. L’objectif est d’atteindre une fixation moyenne inférieure à la moyenne du marché. (voir tableau ci-dessous)

Les avantages de la centrale de marché en un clin d’œil

  1. Gain de temps : chaque pouvoir local ne doit plus organiser de marchés publics pour désigner son fournisseur
  2. Prix avantageux : les prix sont fixés de manière professionnelle et dynamique, par des experts qui suivent le marché au quotidien
  3. Contrôle des factures grâce au logiciel NRClick
  4. Facilité pour les communes et les fournisseurs : Sibelga est le point de contact unique avec les fournisseurs

Premier bilan ? Très positif !

Après deux ans de fonctionnement, ce nouveau service remporte un franc succès

Pour le premier marché, qui portait sur la fourniture d’énergie de 2015 à 2017, on recensait déjà 70 participants. Mais pour l’année 2018, l’ensemble des 19 communes bruxelloises, les ASBL associées, CPAS et zones de police auront adhéré au marché. 

Soit : 

  • 80 institutions différentes  (écoles, piscines, centres culturels, commissariats, maisons communales, services sociaux, académies, centres sportifs,…)
  • + de 7 000 compteurs d’électricité et de gaz
  • une consommation annuelle d’environ 120 GWh pour l’électricité (près de 2,5 % de la consommation totale d’électricité à Bruxelles)
  • une consommation annuelle d’environ 450 GWh pour le gaz (près de 4,4 % de la consommation totale du gaz à Bruxelles)

Bref, la centrale de marché des pouvoirs publics locaux bruxellois a un bel avenir devant elle !

achat-groupe-cours