SolarClick souffle sa première bougie et fait son bilan
  • Article

SolarClick souffle sa première bougie et fait son bilan

Ce mardi 30 avril, la 40ème installation photovoltaïque SolarClick a été inaugurée en présence de Céline Frémault, Ministre Bruxelloise de l’Environnement et de l’Énergie. L’occasion de vous proposer une rétrospective de ce programme régional, près d’un an après la pose de son premier panneau...

Pas moins de 37% des besoins en électricité des Écoles Communales 7 et 8 du Bois de la Cambre à Ixelles seront désormais couverts grâce à des panneaux photovoltaïques. On vous épargne la leçon de calcul. On se contentera de préciser que cela représente environ 18 tonnes de CO2 en moins rejetés dans l’atmosphère par an. Pas mal comme bulletin, non ? 

Et ce n’est qu’une goutte d’eau en comparaison de ce que le programme SolarClick ambitionne de réaliser et de ce qui a déjà été fait. En effet, à terme, ce programme devrait permettre de réduire annuellement de 4 500 tonnes les émissions de CO2 rejetées dans l’atmosphère de notre belle capitale. Pour ce faire, on mise sur le solaire… 

Le déclic de SolarClick 

Tout a commencé en juin 2016 par l’adoption au Gouvernement bruxellois d’un plan Air-Climat-Énergie visant notamment à diminuer de 30% l’émission de gaz à effet de serre d’ici 2025 et à doubler la production d’énergie renouvelable à Bruxelles.

Compte tenu de sa situation et de sa superficie, il n’y avait pas 36 solutions technologiques envisageables pour notre capitale, surtout à si brève échéance. L’énergie solaire est l’une des pistes qui a été rapidement identifiée, de nombreuses toitures bruxelloises n’étant pas encore équipées de panneaux photovoltaïques. 

Et parmi ces toitures disposées à accueillir des panneaux, celles des bâtiments publics (administrations communales, écoles, centres sportifs, crèches…) représentaient un potentiel intéressant. Une formule gagnant-gagnant a été imaginée : un financement des travaux et de l’électricité gratuite pour le pouvoir public propriétaire du bâtiment en échange, pour la Région, des certificats verts dont la vente permettrait d’approvisionner un Fonds Climat. 

C’est ainsi qu’un budget de 20 millions d’euros a été débloqué et que Sibelga s’est vue confier la mission d’équiper 85 000 m2 de toitures publiques de panneaux photovoltaïques d’ici 2020. 

La toute première 

25 mai 2018, résidence Val-des-Fleurs, Berchem-Sainte-Agathe. Des représentants de la commune, du CPAS propriétaire du bâtiment, de Sibelga et de Bruxelles Environnement, ainsi que la Ministre Céline Frémault sont réunis pour inaugurer la toute première installation SolarClick.

Il a fallu presque deux ans pour que SolarClick prenne son envol. Deux années pendant lesquelles une foule d’étapes ont été mises en place. Parce qu’avant de lancer les travaux, il a fallu tout d’abord identifier et sélectionner les toitures prêtes à recevoir des panneaux photovoltaïques. Une première sélection a été réalisée sur base cartographique, selon des critères d’orientation, d’environnement des toitures, de superficie, etc. Une reconnaissance « sur le terrain » a ensuite permis de vérifier le potentiel réel des toitures et la faisabilité technique de chaque projet. La question de la rentabilité des installations a également été étudiée pour chaque site potentiel. Ce temps de préparation a également été mis à profit par Sibelga pour s’entourer de partenaires fiables et de qualité, ainsi que pour organiser et définir les différents processus de travail.

2018 : et de 34 ! 

Après l’inauguration au Val-des-Fleurs, les chantiers se sont enchainés. Menés par des installateurs désignés par marché public, ils sont toujours supervisés par l’équipe SolarClick de Sibelga. Pour la réalisation, on veille à impacter un minimum les occupants des bâtiments. 

En 2018, 15 000 m2 de toitures publiques ont été équipées de panneaux photovoltaïques, soit un peu moins de 20% de l’objectif final. En 2019 et 2020, le rythme va s’accélérer avec près de 50 installations prévues chaque année. 

Et de 40 !

Ce mardi 30 avril, le compteur du nombre d’installations réalisées est donc à 40. Les toitures de bâtiments publics pouvant accueillir les panneaux photovoltaïques sont identifiées à plus de 90%. De quoi augurer la réalisation par SolarClick des objectifs fixés au départ. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancement du programme !

Avec le soutien de BXL-environnement